majorat


majorat

majorat [ maʒɔra ] n. m.
• 1701; majorasque 1679; esp. mayorazgo, de mayor « plus grand »
Anciennt Bien inaliénable et indivisible attaché à la possession d'un titre de noblesse et transmis avec le titre au fils aîné.

majorat nom masculin (espagnol mayorazgo, de mayor, plus grand) Bien inaliénable, qui est attaché à un titre de noblesse et passe avec le titre à l'héritier du titulaire. (Napoléon Ier systématisa l'institution abolie par la Révolution, et en fit un des fondements de la noblesse d'Empire.)

⇒MAJORAT, subst. masc.
DR. Bien inaliénable et indivisible qui a subsisté en France jusqu'en 1849 et consistait en propriétés immobilières, attaché à un titre de noblesse, transmis au fils aîné d'une famille. Constituer, établir, fonder un majorat. Mon fils, devenu marquis d'Aubrion, ayant un majorat de quarante mille livres de rente, pourra prendre dans l'État telle place qu'il lui conviendra de choisir (BALZAC, E. Grandet, 1834, p. 241). Il y a encore aujourd'hui des familles romaines qui meurent de faim près d'un million en diamants et en pierreries transmis par majorat, et auquel ils ne peuvent toucher (DUMAS père, Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 232). La propriété corporative étant abolie, (...) la suppression du droit d'aînesse, des majorats, des fidéicommis, tous les biens, dans l'avenir, viendraient s'offrir à ceux qui auraient fait effort pour les acquérir (LEFEBVRE, Révol. fr., 1963, p. 167).
Rem. Selon Ac. 1935 ,,se dit aujourd'hui du titre d'infirmière-major``.
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1701 (FUR., s.v. Majorasque: Majorat [...] droit d'aînesse établi en Espagne); 1748 «bien inaliénable attaché à la possession d'un titre de noblesse, et transmis avec celui-ci à l'héritier du titulaire» (MONTESQUIEU, Esprit des lois, livre V, chap. 8). Empr. francisé d'apr.major de l'esp. mayorazgo «ancienne institution espagnole visant à transmettre dans la famille la propriété de certains biens selon des règles préétablies» (1370 ds COR.-PASC. et AL., d'où le fr. majorasque 1690 FUR. déjà introduit antérieurement dans des relations de voyage sous la forme esp. mayorasgo; 1664 BERTAUT, Relation d'un voyage d'Esp., 83 ds REINH., p. 220), dér. de mayor, v. major2. Fréq. abs. littér.:39. Bbg. REINH. 1963, p. 222. — RUPP. 1915, p. 78.

majorat [maʒɔʀa] n. m.
ÉTYM. 1701; majorasque, 1679; esp. mayorazgo, de mayor « plus grand ».
Anciennt. Bien inaliénable et indivisible attaché à la possession d'un titre de noblesse et transmis avec le titre au fils aîné d'une famille. || L'institution, la constitution du majorat était un fidéicommis, une substitution fidéicommissaire. || Les majorats, prohibés en 1792, furent rétablis sous l'Empire (1806) et subsistèrent jusqu'en 1849. || Hérédité (cit. 7) des majorats.
0 — Le majorat, madame, dit maître Solonet, est une fortune inaliénable, prélevée sur celle des deux époux et constituée au profit de l'aîné de la maison, à chaque génération, sans qu'il soit privé de ses droits au partage général des autres biens.
Balzac, le Contrat de mariage, Pl., t. III, p. 150.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Majorat — Ma jo rat , n. [F. majorat, LL. majoratus. See {Major}, a., and cf. {Majorate}.] 1. The right of succession to property according to age; so termed in some of the countries of continental Europe. [1913 Webster] 2. (French Law) Property, landed or …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Majorāt — Majorāt, die deutschrechtliche, nur auf besonderer Stiftung beruhende Successionsordnung, welche die Erbfolge in einunbewegliches Vermögen nachdem Vorzuge der Geburt bestimmt; sie kann so bestimmt werden, a) daß immer der Erstgeborne u. seine… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Majorāt — (vom span. mayorazgo, lat. Primogenium), ursprünglich bei den spanischen Fürsten jedes Verhältnis, für das die Erstgeburtsfolge gilt, im besondern jene in Spanien seit der Mitte des 14. Jahrh. nachgewiesenen Güter, die nach der Verfügung des… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Majorat — Majorāt (mittellat.), jede Erbfolgeordnung, die dem Ältesten ein Vorzugsrecht gewährt. Dahin gehören 1) die Primogenitur (Erstgeburtsrecht), wonach der Älteste der ältesten Linie zur Erbfolge gelangt; 2) das Seniorat, wonach der Älteste der… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Majorat — Majorat, das Recht der Erbfolge nach dem Alter, wornach entweder der Erstgeborne, oder unter den nächsten Verwandten der Aelteste, oder auch der Aelteste in der ganzen Familie, ohne Rücksicht der Branche, Erbe ist …   Damen Conversations Lexikon

  • Majorat — Majorat, im weitesten Sinne jede Erbfolge mit Vorzugsrecht der ältesten Geburt und Ausschließung der übrigen Familienglieder. Die gewöhnlichste ist die Primogenitur, wobei dem Aeltesten der ältesten Linie die Erbfolge zukommt. Manche M.e gehen… …   Herders Conversations-Lexikon

  • majorat — majòrāt m <G majoráta> DEFINICIJA pravn. nasljedni red u feudalnom pravu prema kojem nasljedstvo pripada rođaku najbližeg srodstva, usp. seniorat, primogenitura ETIMOLOGIJA srlat. maioratus, v. major + at …   Hrvatski jezični portal

  • majorat — {{/stl 13}}{{stl 8}}rz. mnż I, D. u, Mc. majoratacie, praw. {{/stl 8}}{{stl 7}} sposób dziedziczenia polegający na tym, że cały majątek zmarłego przechodzi niepodzielnie na najstarszego syna (lub na najbliższego pokrewieństwem i najstarszego… …   Langenscheidt Polski wyjaśnień

  • majorat — /mä zhō rä/ noun (French) Primogeniture • • • Main Entry: ↑major …   Useful english dictionary

  • majorat — MAJORÁT1 s.n. Vârstă la care o persoană devine majoră (1); starea (juridică a) persoanei majore; majoritate civilă. – Din fr. majorat. Trimis de claudia, 13.09.2007. Sursa: DEX 98  MAJORÁT2, Ă, majoraţi, te, adj. (Despre preţuri, impozite etc.)… …   Dicționar Român